Interviews Non classé

Rencontre avec MadameCoeur

J’ai créé mon blog dans l’idée de mettre en avant mes coups de coeurs, vous présenter des illustrateurs, des personnes qui m’inspirent. J’adore déjà le faire sur Instagram, mais le réseau est assez limité niveau nombre de caractères, et comme j’adore parler ce n’était plus compatible. Donc me voilà avec ma première interview, et pas des moindres, celle de @Madamecoeur !

MadameCoeur, un coup de coeur

Je ne pourrais plus vous dire qui a suivi l’autre en premier, mais de mon côté ça a été le coup de coeur immédiat pour son compte. Ce qu’elle dégage à travers ses illustrations est tellement fort, tellement positif, son compte c’est la bonne humeur incarnée. C’était une évidence que j’allais soutenir cette femme qui à travers ses illustrations et ses citations m’a énormément aidé. Et puis j’ai commencé à lui envoyer quelques messages de soutient, parce qu’un petit message disant qu’on aime le travail, le style, ça fait toujours plaisir à recevoir. Et puis on a commencé à échanger, à se soutenir mutuellement, je sais aujourd’hui que si j’ai des doutes, besoin de conseils, je peux me tourner vers Alice. Pour vous décrire son compte en 3 mots avant de vous faire découvrir son interview : Positivité, bonne humeur et fraicheur.

Je te remercie Alice, merci de m’avoir accordé de ton temps pour répondre à mes questions, merci d’avoir créé ton compte, merci de partager de la positivité, merci de m’avoir aidé sans même le savoir. Ton pseudo te reflète parfaitement, car tu as l’air d’être une femme avec un coeur énorme.

Mais qui est MadameCoeur ?

Pour commencer, peux-tu te présenter ? Nous dire qui se cache derrière @madamecoeur, ce que tu fais, quelles sont tes passions ?

Bonjour ! Je m’appelle Alice, alias Madame Coeur, j’ai 28 ans et je viens d’une petite ville balnéaire dans le Sud Ouest. Je suis graphiste web designer de formation, mais j’ai un parcours assez éclectique ayant différents diplômes, un BTS, une licence, une première année de master… Je suis quelqu’un qui aime prendre des chemins de traverse et oser, c’est pourquoi j’essaie, pour ne jamais regretter. Aujourd’hui je suis vendeuse dans un magasin de vêtements donc rien à voir, mais il faut bien payer les factures, en attendant de se lancer à 100% dans la création. J’ai beaucoup de projets en tête quant à l’avenir, je suis quelqu’un de passionné donc c’est parfois difficile de me suivre moi-même ! Dans la vie j’aime beaucoup de choses, tout d’abord la nature. J’adore les fleurs, les plantes, l’océan aussi… Ayant grandi à côté de la mer, je pourrais passer des heures en plein air. J’aime aussi manger et voyager, d’ailleurs mes voyages se transforment vite en tour culinaire ! J’adore tout ce qui touche le monde de l’art : la musique, le dessin, la photographie, la danse, l’écriture, le tatouage… Finalement, j’aime tout ce que la vie a de beau et de riche à offrir et plus je vieillis, plus j’essaie de prendre conscience de cette richesse et d’en profiter à 100%.

Depuis combien de temps dessines-tu et qu’est ce qui t’as donné envie de t’y mettre ?

Je dessine depuis que je suis toute petite. Dès que j’avais du temps, je prenais une feuille de papier, mes plus beaux feutres et je griffonnais pendant des heures. J’ai la chance d’avoir grandi dans une famille qui aime l’art, mon père dessinait, mes frères et soeurs également et mon oncle était un pastelliste réputé du coin. Pour la petite histoire, mon ancêtre a été grand prix de Rome en 1884 et a réalisé la fresque de la chapelle des marins au Sacré Coeur à Paris (instant je me la pète un peu mais je suis très fière). Ensuite j’ai beaucoup hésité dans le choix de mes études. Enfant, je n’avais pas conscience que l’on pouvait faire de l’art son métier et encore moins dessiner professionnellement. Je dessinais alors sans a priori. A l’adolescence et quand j’ai commencé mes études d’art, c’était plus compliqué. Je pensais n’avoir aucun style, toujours préoccupée à me comparer aux autres plutôt qu’à me découvrir. J’ai donc un peu lâché les crayons pendant plusieurs années, me consacrant cependant à l’une de mes autres passions qui est la photographie.

En août 2019, le déclic. Je venais de vivre quelque chose de très difficile dans ma vie et reprendre le crayon, créer un personnage kawaii, haut en couleurs a été la meilleure décision que j’ai pu prendre à ce moment là. Je suis quelqu’un d’assez mélancolique, très touchée par la période romantique en histoire des arts et avec Madame Coeur j’ai opéré un virage à 180 degrés, laissé entrer un nouveau souffle joyeux dans ma vie. J’ai depuis dessiné sans relâche, quasiment tous les jours et peu à peu je suis sortie de cette noirceur pour laisser jaillir toutes ces jolies couleurs.

En 3 mots, comment décrirais-tu ton style ?

J’ai encore un peu de difficultés à prendre du recul sur mon travail car finalement je me découvre en même temps que vous me découvrez, mais je dirais que mon style est joyeux, léger et mignon.

Quelles sont tes principales sources d’inspiration, de motivation ?

Je puise mon inspiration dans ce qui m’entoure et ce que j’aime, donc les fleurs, les astres, les objets du quotidien (j’aime beaucoup dessiner des objets de mon enfance/adolescence), les animaux et la nourriture ! J’essaie toujours de rendre ça le plus mignon possible avec des petits sourires un peu partout. Ma principale motivation c’est mon mari, Gahrniphène sur Instagram. Je l’ai accompagné dans son changement de vie. Il a tout quitté pour se consacrer à sa passion du dessin et il n’y a pas plus belle source d’inspiration et motivation que cela. Et puis, dessiner est devenu ma thérapie, ces petits sourires m’inspirent du bonheur et de l’insouciance et je crois que c’est ce que l’on oublie souvent en grandissant, garder son âme d’enfant.

As-tu des projets futurs, de nouveaux défis ? Si l’on suit ton compte, on peut voir que tu aimes te lancer des défis (Cutetober, le calendrier de l’avent, sexybruary…).

C’est vrai que je me suis lancée beaucoup de défis en l’espace de quelques mois. C’était pour moi l’occasion de me challenger. C’est quelque chose qui m’amuse beaucoup mais qui me frêne parfois dans ma création, me mettant un peu trop la pression de trouver l’inspiration chaque jour pour un nouveau dessin. Je continuerai à m’en lancer mais pour l’instant je fais une petite pause. J’ai surtout envie de m’écouter et d’écouter mes envies afin de toujours prendre autant de plaisir à dessiner et à partager mon travail.

Aujourd’hui sur Instagram on peut voir une course aux abonnées et aux likes, comment vois-tu cela ? Le nombre est il important pour toi ?

J’ai lancé mon compte sans aucune attente. Finalement cela a vite pris et j’ai aujourd’hui presque 300 abonnés au bout de 6 mois. J’en suis fière mais j’essaie de me détacher de cela, de cette course aux likes, car cela devient vite frustrant quand on voit le nombre qui augmente et baisse sans arrêt. Parfois cela me touche, mais j’essaie de me dire que le nombre de like n’est pas proportionnel au talent et que ce qui compte ce sont les gentils messages d’encouragement que je peux recevoir. Les réseaux sociaux m’effraient un peu, bien qu’ayant grandi avec, j’ai l’impression aujourd’hui que cela peut vite devenir superficiel et que l’on peut vite perdre son identité à vouloir essayer de plaire à tout le monde.

Et pour finir, si tu ne pouvais suivre plus que 3 comptes Instagram ça serait lesquels, et pourquoi ?

Je suis beaucoup de comptes Instagram liés au dessin, à l’art en général. Je ne pourrai clairement pas en choisir 3 mais je vais parler avec mon coeur. Il y aurait donc le compte de Gahrniphène, qui m’aide à grandir chaque jour dans ma vie de dessinatrice. Il y a ton compte Chloé, car tu m’as donné énormément de soutien depuis le départ et que cela a beaucoup compté pour moi et enfin le compte de L’imposteuse, qui est un peu mon « go-to » en terme d’illustration, je trouve son style incroyablement poétique.

J’ai le droit à un petit bonus Chloé ? Je voudrais rajouter Ellievsbear qui est l’une des premières que j’ai suivi et qui me fait rêver à chaque publication. Il y a aussi Lauraklinke_art qui a un style que j’adore et qui ajoute également des phrases très touchantes à ses dessins. Voilà j’en oublie énormément, je suis plus de 500 artistes sur instagram donc il est difficile pour moi de faire un choix !


J’espère que ce format vous plaît, on se retrouve très bientôt pour découvrir un nouveau compte !

Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *